Dirndl et Lederhosen: Costumes de l’Oktoberfest

costumi-okt
Découvrez tous les costumes de l'Oktoberfest »

Trachten

C’est un traditionnel costume bavarois qui a inspiré un véritable style, une sorte de ligne de vêtements appelée Landhausmode, inspirée par les vêtements des paysans, des agriculteurs et de la population rurale. La qualité des tissus et de leur ornement identifiaient le statut social de la personne qui le portait. De nos jours encore, il est utilisé quelque fois pour des mariages. Ci-dessous vous trouverez une description des deux versions, la masculine, pour laquelle la chemise classique est un incontournable ainsi que le Lederhosen, les pantalons en cuir, et la féminine avec l’immanquable Dirndl.

Le Dirndl

Le Dirndl naît au XIX siècle comme uniforme des servantes autrichiennes. Mais en 1870 il commença à être apprécié et utilisé aussi par la bourgeoisie jusqu’à devenir un vêtement de haute couture. Aujourd’hui, il en existe différentes versions, de la plus économique à certaines beaucoup plus couteuses.
Il est composé, dans la partie supérieure, d’une chemise et d’un corsage et dans la partie inférieure, d’une jupe et d’un tablier.
Selon la tradition, étant à l’origine disponible au XIXème siècle seulement dans des tons naturels, la version printemps- été, réalisée avec des tissus plus légers et des manches courtes, présente des couleurs pastelles et claires contrairement aux modèles automne-hiver qui se caractérisent par des manches longues, des tissus plus épais et des couleurs plus foncées. Grace aux teintes artificielles, le Dirndl est vendue aussi avec des couleurs vives. Quand vous verrez une femme habillée d’un Dirndl, faites attention… vous pourrez en effet connaitre sa situation sentimentale ; si le tablier a un nœud sur le coté gauche cela signifie qu’elle est célibataire, si en revanche le nœud est sur le coté droit, renoncez… elle est en couple.

costume11. Perruque: Si vous voulez vous « thématiser » encore plus pour l’Oktoberfest et si vos cheveux ne vous satisfont pas, pourquoi ne pas vous munir d’une perruque ? Dans ce cas, elle ne peut être que blonde avec des longues tresses.

2. Chemise du Dirndl: Evidemment vous ne pourrez pas vous en passer, c’est la partie supérieure du costume traditionnel et vous pouvez en trouver de tous les styles, des plus classiques avec une coupe haute et plus chaste à celles plus sexy et transgressives.

3. Corsage du Dirndl: comme tous les corsages il se serrera à la taille et rendra votre silhouette plus attirante et élégante. Dans de nombreux modèles, il est incorporé à la chemise.

Achetez votre Dirndl

4. Jupe et tablier du Dirndl: accompagné de la partie supérieure, la jupe et le tablier complètent le costume traditionnel. Dans le Dirndl traditionnel, ils arrivent jusqu’aux chevilles, mais de nos jours on peut en trouver une centaines de variétés différentes !

5. Collants: ils sont d’habitude de couleur blanche et ressemblent à des petites chaussettes. Une grande majorité se rattache directement au Dirndl.

6. Chaussures: si vous avez l’intention de porter un Dirndl pendant l’Oktoberfest, il est nécessaire de s‘assurer de porter des chaussures confortables. Bien évidemment il n’y a rien de plus sexy que les chaussures à talons, mais l’Oktoberfest est une fête, dans un lieu aux dimensions gigantesques, avec une centaines des milliers de personnes… le confort est essentiel.

costume27. Le Trachtenhut: Le chapeau alpin classique, en feutre. Le modèle est originaire de la région tyrolienne des Alpes. D’habitude, il présente une bande autour de la base et est orné de poils de chamois, le célébrissime Gamsbart, extrait de la partie inférieure du cou de l’animal. Le Gambsbart est en définitif un trophée de chasse et donc plus il est long plus le chasseur qui le porte est habile. Les amants du Tractenhut font des collections de pins à attacher sur les chapeaux. Vous trouverez en magasin des copies de la forme originale mais faites en faux feutre à un prix inférieur.

Achetez votre Lederhosen

8. Chemise: Avec le Lederhosen vous ne pouvez pas porter n’importe quelle chemise. Une chemise classique et traditionnelle ne peut être qu’unie de couleur blanche ou avec un motif à carreaux colorés. Avec certains costumes la chemise est directement vendue avec le Lederhosen.

9. Lederhosen: classique et traditionnel pantalon bavarois, un “must” pendant l’Oktoberfest, qu’il ne faut pas confondre avec son “cousin » Bundhosen qui est plus long. Ceux sont des pantalons particulièrement résistants, en peaux de chèvre (ou de veau) avec les classiques bretelles (Hosenträger). Dans les versions plus chères, la peau utilisée peut être aussi de cerf ou de chamois. Au XVème siècle, ils étaient utilisés comme tenue de travail principalement en Allemagne, Autriche, Trentin-Haut Adige et en Suisse.
Il existe trois versions du Lederhosen:

  • le kurze Lederhose, utilisé principalement par les jeunes qui se distinguent des autres par le pantalon qui finit au dessus du genou;
  • le Kniebundlederhose, le modèle le plus répandu qui se termine en dessous du genou;
  • le Lange Lederhose qui se termine à la cheville.

La Messertasche, une poche située sur la jambe droite, sert d’étui pour le couteau.
La couleur traditionnelle du Lederhosen est clairement celle de la peau avec laquelle il est fait c’est-à-dire marron ou noir. Cependant, aujourd’hui, ils sont réalisés aussi dans d’autres couleurs à travers le tannage des peaux, sans trop s’éloigner des couleurs naturelles et douces, par exemple, le gris et le vert dans des teintes plus foncées.

10. Chaussettes: ceux sont des chaussettes traditionnelles bavaroises qui couvrent tout le mollet, en laine épaisse et très souvent avec un petit nœud.

11. Haferlschuhe: Les chaussures traditionnelles à porter avec les Lederhosen sont appelées Haferlschuhe. Conçues à l’origine comme chaussures de travail pour le territoire alpin, elles sont devenues aujourd’hui un vrai classique, grâce, notamment, à sa résistance et sa stabilité, conférées par sa pointe renforcée et ses semelles clouées. En Bavière, elles sont connues aussi comme Bundschuh, en Autriche comme Schützenschuh. La légende raconte qu’en 1803, le cordonnier Franz Schratt, créa l’Haferlschuhe en s’inspirant des sabots des chèvres. Probablement l’origine est encore plus antique.

Découvrez tous les costumes de l'Oktoberfest »

Visite guidée de Munich

x

Informativa sui cookie

Questo sito o gli strumenti terzi da questo utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento ed utili alle finalità illustrate nella cookie policy. Se vuoi saperne di più o negare il consenso a tutti o ad alcuni cookie, consulta la cookie policy.
Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all’uso dei cookie.